Le secret de Platon

Mot de l’Éditeur:

« Tout l’Atlantide est en rapport avec la philosophie, c’est le professeur Loeve qui me l’a révélé lors de notre voyage d’études en Grèce, juste avant de disparaître »

Après que son professeur s’est volatilisé dans la baie de Santorin, là où selon Platon se serait engloutie l’île de l’Atlantide, Étienne, un jeune homme que tourmentent des problèmes existentiels, part à sa recherche avec deux autres étudiants : Cali, un dilettante curieux aux tendances conspirationnistes, et Phalène, 

De la Crète à l’Italie en passant par la France jusqu’à une grotte au-dessus d’Athènes, ils vont être confrontés à la réalité des mythes et aux mystères de ces civilisations évoluées, brutalement rayées de l’Histoire par des séismes diluviens. Et quand ils découvriront les raisons de la fuite de leur professeur, peut-être lèveront-ils le voile sur l’énigme de l’Atlantide…

Notre avis:

Gilles Vervisch, notre écrivain, est professeur agrégé de philosophie et son roman est un beau compte philosophique de 400 pages qui se dévorent facilement, il est, parmi d’autres ouvrages, auteur de “Star Wars, la philo contre-attaque” que j’avais beaucoup aimé.

L’histoire se construit d’abord autour du mythe de l’Atlantide relaté par Platon dans le Timée et le Critias et d’un voyage d’études qui en découle et a comme but et thème l’approfondissement des aspects historiques et philosophiques du mythe de l’Atlantide.

Le voyage est encadré par deux professeurs, Henri Castille, spécialiste de l’archéologie grecque, et l’énigmatique Eugène Loeve, vieil érudit, éminent expert de la philosophie grecque.

Vervisch nous fait connaître chaque personnage en profondeur et toutes les idées philosophiques que l’auteur veut véhiculer sont glissées finement. Phalène est sans doute mon personnage préféré et son évolution au fil des pages est étonnante.

Nous allons accompagner Etienne et ses amis Cali et Phalène dans une enquête à la recherche de leur mentor disparu, une recherche passionnante, aux traits mystiques, qui se déroulera de la Crète à Athènes, mais aussi en France et en Italie. Un vrai voyage et un tour dans la philosophie antique, l’alchimie réussi très bien.

L’histoire est riche et pleine de pistes, rebondissements et chemins inattendus.

Aux prises avec une secte xénophobe et fasciste ce livre est, en filigrane, une subtile dénonciation des théories du complot.

À lire à tout âge!

❤❤❤❤❤

Michel Lafon

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *