L’omnivore

Mot de l’éditeur :

«Sa quête avait bientôt tourné à l’obsession. Il avait même poussé la « conscience professionnelle » jusqu’à lister les produits les plus étranges qu’il avait pu avaler et ceux qu’il voulait essayer. Cinq siècles plus tôt, les conquistadores avaient, d’une certaine manière, ouvert la voie à ces curiosa nutritionnelles, puisqu’ils s’étaient régalés de tous les nouveaux aliments rencontrés durant leurs conquêtes. Ils étaient d’ailleurs repartis vers la vieille Europe avec la pomme de terre, la tomate, le maïs et bien d’autres découvertes gustatives. L’homme est, par essence, omnivore». 

Et c’est ainsi qu’un avocat globe-trotteur se verra conter, dans une prison de la république de Kirghizie, l’incroyable aventure philosophique et gustative de Youri, mystérieux russo-vietnamien, ayant fait commerce des mets les plus rares. 

Insectes, nids d’hirondelle, fugu japonais, œufs centenaires, pieds d’éléphant, petits singes… rien n’est impossible pour satisfaire une riche clientèle, avide de plats étonnants, interdits, bizarres. Jusqu’à une commande ultime…

Biographie de l’auteur :

Né en 1968, Emmanuel Pierrat est l’avocat de très nombreuses maisons d’édition. Mais il est également auteur, éditeur, collectionneur, chroniqueur, conservateur du musée du barreau. Passionné des arts et des lettres, il défend la liberté d’expression et de création.

Notre avis :

Ce court roman est très agréable à lire, je l’ai vraiment « dévoré » si je puis dire. Une fois commencée la lecture il est difficile de poser le livre pour faire autre chose.

Excellente plume, érudit sans jamais être prétentieux l’auteur continue de nous surprendre toujours positivement.

Maître Tapiro a beaucoup en commun avec son créateur vous le découvrirez très vite et, si vous connaissez un peu la biographie d’Emanuel Pierrat, cela pourrait vous amuser, comme cela a été le cas pour moi, de trouver toutes les similitudes personnage/auteur.

Un voyage qui devait être du « business as usual » se transforme en rencontre inhabituelle et singulière qui, comme le Boléro de Ravel, nous transporte dans un crescendo constant. Un texte dont la trame gagne en épaisseur au fil des pages.

Le récit, original et atypique, nous prend au jeu, nous voulons tout savoir à propos de Youri.

Impossible de vous parler de la fin de l’histoire, vous devez la découvrir c’est un morceau de bravoure !

Un roman brillant à lire absolument.

❤️❤️❤️❤️❤️(❤️)

Flammarion

Extrait du livre
Emanuel Pierrat
Le Radeau de La Méduse
Tableau de Théodore Géricault
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *