Winter is coming

Parution 02/05/2019

Mot de l’éditeur : 

Une brève histoire politique de la fantasy

« Les dragons et les Hobbits ont toujours été des animaux politiques. Voyager avec eux, c’est prendre des détours pour mieux parler de l’indicible, c’est s’aventurer sur des chemins de traverse vers d’autres futurs. »

Grande fresque épique de fantasy inspirée des romans de G. R. R. Martin, Game of Thronesest désormais la série la plus célèbre au monde. Cette fascination pour un univers médiéval, dont les protagonistes craignent la venue d’un long hiver apocalyptique, fait écho aux angoisses contemporaines concernant le dérèglement climatique causé par l’activité humaine. 

G. R. R. Martin n’a pas été le premier auteur à utiliser la fantasy pour parler des dérives du monde moderne et d’écologie. À bien y regarder, le genre du merveilleux contemporain développé à la fin du XIXe siècle en Grande-Bretagne a constamment servi d’outil pour critiquer la société industrielle.

De William Morris à J. R. R. Tolkien en passant par Ursula Le Guin, Robert E. Howard ou Hayao Miyazaki, ce petit ouvrage invite à questionner la généalogie politique de la fantasy.

Biographie de l’auteur:

William Blanc est historien. Il est notamment l’auteur de Super-Héros, une histoire politique(Libertalia, 2018) et Le Roi Arthur. Un mythe contemporain (Libertalia, 2016).

DU MÊME AUTEUR
AUX ÉDITIONS LIBERTALIA

Notre article sur :

Notre avis :

William Blanc et les éditions Libertalia nous ont habitués à des textes très bien documentés qui ouvrent la voie à une vision “politique” et à des interprétations pas ordinaires des légendes, ou des Super-héros et maintenant de la Fantasy.

Winter is coming se presente toutefois au lecteur dans un gabarit différent par rapport aux précédents ouvrages de l’auteur, il s’agit d’un court essai format poche, qui donne envie de dire, j’en veux plus je ne veux pas que le livre se termine !

Écriture fluide et prenante, une fois sur les traces de William Morris, de Tolkien et des autres écrivains que nous retrouvons dans les pages de cet essai l’envie prédominante est de ne pas s’arrêter, de suivre les pistes. L’œuvre de Blanc est de celles qui nous « forcent » à lire davantage sur le sujet grâce aussi aux riches indications « pour aller plus loin » fournies par l’historien. 

J’ai été ravie de découvrir et lire « Winter is coming », les parallèles avec notre société et l’actualité sont plus que pertinents. La description de l’inspiration que Tolkien tire de William Morris (incroyable et éclectique personnalité de l’époque victorienne : artiste, penseur politique, traducteur, écrivain et éditeur) est aussi due à l’idée d’une modernité qui n’est pas uniquement porteuse d’un avenir meilleur pour la planète et ses habitants.

Une lecture que je recommande, à partager avec les fans de Games of Thrones certes, mais également avec celles et ceux qui se questionnent et ont envie d’ouvrir leur vision sur la littérature et l’écologie. « Winter is coming » est bien une métaphore de la menace croissante du réchauffement climatique. Évoquée constamment par le amateurs et les  exégètes de l’auteur, cette explication a été confirmée par George R. R. Martin en 2018.

Vous l’aurez compris pour moi c’est encore un livre intelligent chez Libertalia qu’il faut lire !

❤️❤️❤️❤️❤️

Libertalia

William Blanc
Game of Thrones
George R. R. Martin
William Morris
William Morris artiste et créateur
Roman de William Morris
4ème de couverture
Texte politique
Un conseil de lecture !
Un conseil de lecture !
Une biographie du jeune Tolkien que je conseille aussi.
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *