Washington Black

Mot de l’éditeur :

La Barbade, 1830. À onze ans, Washington Black n’a d’autre horizon que le champ de canne à sucre de la plantation où il travaille avec d’autres esclaves. Quand le destin frappe à sa porte, c’est sous les traits de Titch, un scientifique anglais, jeune frère de son maître qui le choisit comme serviteur. Wash montre un talent inné pour le dessin et une curiosité d’esprit telle qu’il est promu assistant pour le projet fou de l’extravagant inventeur : construire un ballon dirigeable. Lorsqu’un vent mauvais les oblige à quitter précipitamment l’île à son bord, l’aventure prend un cours inattendu. Du pôle Nord à la Nouvelle-Ecosse, de Londres à Amsterdam, plus qu’un voyage, c’est un parcours initiatique qui attend le jeune Wash, en ce siècle de découvertes. Mais le chemin le plus dur à parcourir sera celui qui le conduira vers la liberté, une liberté assumée et entière.

Biographie de l’auteur :

Esi Edugyan est une romancière canadienne qui vit sur l’île de Vancouver, en Colombie britannique. Elle est l’auteure de 3 minutes 33 secondes, lauréat du Giller Prize en 2011. Washington Black a été finaliste du Man Booker Prize, a remporté aussi le Giller Prize, et a été unanimement salué par la critique.

Notre avis :

Washington Black est un livre tellement difficile à classer, je pense que c’est finalement ce qui le rend si bien. Un récit qui nous confronte aux horreurs de l’esclavage, un conte chargé d’aventures, de sensations fortes et de joies liées à la découverte scientifique.

C’est une histoire qui a sa part de cruauté et cela ne peut que nous toucher et déranger, mais aussi une histoire d’espoir, de regret et de vérité. C’est une histoire qui interroge également sur les relations et les liens dans une famille, c’est très prenant.

Le livre de Esi Edugyan a comme trame principale, l’histoire d’un garçon de 11 ans qui échappe à l’esclavage dans une plantation de canne à sucre de la Barbade, en 1830, avec l’aide du frère de son maître. Le cadet de la famille, Christopher « Titch » Wilde, demande à Washington de devenir son serviteur personnel et la vie commence à changer pour le petit. Titch est un scientifique qui enseigne à Wash non seulement à lire, mais également à comprendre des concepts et des équations scientifiques et à améliorer son talent naturel pour le dessin.

La prose d’Edugyan est élégante, richement détaillée et nuancée, en particulier dans la manière dont elle traite les thèmes de la liberté et de l’identité dans la vie de Titch et de Wash. Les aspects scientifiques et les passionnants voyages sont un pur bonheur à lire et me font évidemment penser à Jules Verne. Washington aide Titch à construire une machine volante, un engin semblable à une montgolfière, qui transportera les deux protagonistes dans une aventure extraordinaire.

La 20th Century Fox TV adaptera le roman en proposant une série, l’auteure sera de la partie en tant que producteur exécutif.

Je recommande fortement ce livre à celles et ceux qui aiment les aventures, la fiction historique, les personnages complexes et les intrigues multicouches. 

❤️❤️❤️❤️❤️

Liana Levi

Extrait
Extrait
Extrait
Esi Edugyan
Plantation avec esclaves
Montgolfière
Verne
Montgolfière Verne
Dessin publié par le NY Times
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *