Mécanique de la chute

Mot de l’éditeur :

Un empire financier bâti sur deux générations suffit-il à mettre les descendants à l’abri des tracas de la vie ? Apparemment non car Jay Gladstone, l’héritier flamboyant de cette fortune, est assailli par les mêmes tracas que le commun des mortels : épouse exigeante, progéniture insupportable, obligations familiales, contraintes sociales. Également propriétaire d’une équipe de basket, Jay doit aussi compter avec les coûteux caprices des joueurs, noirs pour la plupart, dont la super star Dag. Nous sommes en 2012 et Obama fait campagne pour un second mandat, mais cela n’apaise pas pour autant les conflits raciaux. Il suffit qu’un Blanc tue accidentellement un Noir et le pays s’embrase. La machine médiatique se met alors en route, le politiquement correct emplit les colonnes des journaux, les procureurs en mal de notoriété se retroussent les manches, les fake news envahissent les réseaux sociaux. La mécanique de la chute est désormais enclenchée.

Un grand roman sur les embûches de notre temps et ses dangereuses dérives.

Biographie de l’auteur :

Seth Greenland, scénariste pour le grand et le petit écran, vit entre Brooklyn et Los Angeles. Romancier, il est l’auteur de Mister Bones(2005), Un patron modèle(2008), Un bouddhiste en colère(2011), Et les regrets aussi(2016), Mécanique de la chute (septembre 2019) tous publiés chez Liana Levi. Quand il n’écrit pas, Seth Greenland fait de la randonnée, joue du piano, regarde des matchs de basket à la télé et essaie de méditer.

Notre avis :

Un livre époustouflant véritable coup de cœur de la rentrée littéraire d’automne 2019.

Tout le long de ce récit nous sommes transportés dans la vie et la dégringolade de Jay Gladstone et de sa famille.

Une fresque de l’Amérique contemporaine,   du racisme subreptice.

Obama disait que malgré son élection aux USA si l’on doit s’arrêter à une pompe à essence la nuit la crainte est bien présente pour un noir et les aggressions liées à la haine terriblement nombreuses partout.

Ce livre est l’épopée de la peur contre la peur de la méconnaissance de l’autre, l’histoire des juifs contre l’histoire des esclaves américains, des lieux communs ordinaires qui ont pourtant un fond de discrimination même si inconsciente.

Seth Greenland arrive avec des portraits minutieux des personnages à nous plonger totalement dans la complexe et subtile intrigue qu’il a concoctée. Ses descriptions sont physiques et psychologique, une sorte de « légende » des attitudes et goûts pour chaque protagoniste.

La jeune épouse, la famille juive entre modernité et traditions, la fille rebelle, la procureure ambitieuse, la police de New York, le milieu sportif de haut niveau et les joueurs de Basket-ball comme la vedette Dag  (Jay, magnat de l’immobilier, est propriétaire d’une franchise NBA) sont les pièces du puzzle qui enclenchera une chute inexorable et terrible.

Une avalanche de situations et de gaffes dans la communication ainsi que des messages ambigus perçus par le grand public ne feront qu’aggraver la situation et accélérer le domino.

Un roman écrit avec passion, pénétrant et efficace, il vous ravira grâce à sa finesse.

❤️❤️❤️❤️❤️(❤️)

Liana Levi 

Seth Greenland
Le livre
Extrait
Extrait
Extrait
Extrait
Extrait
Extrait
Extrait
Affiche Obama de Shepard Fairey
New York
Logo NBA
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *