Le pays des loups

Mot de l’éditeur :

Londres, 2050. La crise socio-économique des dernières décennies n’est plus qu’un souvenir. Le consumérisme triomphant a sauvé le monde. La propriété foncière hors des grandes villes est réservée à une petite élite. Le reste de la population doit dépenser pour conserver un droit de résidence. Le vieillissement a été aboli grâce à une nouvelle approche radicale, la retraite ayant été remplacée par un programme d’euthanasie joyeuse et volontaire dans les Dignitoriums.

Quand l’architecte Philip disparaît, sa femme, Alice, met en péril sa maison et son statut pour comprendre ce qui lui est arrivé. Enquêter, c’est prendre le risque de questionner la société et les valeurs dans lesquelles elle a été élevée. Elle découvre rapidement la vérité sordide sur le destin de sa propre famille, ainsi que les mensonges qui ont servi de piliers à la construction de ce nouveau monde parfait.

Biographie de l’auteur :

Tünde Farrand a grandi à Debrecen, ville hongroise bourdonnante de culture et haut lieu de la littérature hongroise.

Elle a vécu, étudié et travaillé dans plusieurs pays avant de s’installer au Royaume-Uni en 2005, où elle a continué à travailler comme spécialiste des langues et professeur de langues vivantes. Elle a obtenu une maîtrise en écriture créative de l’Université Sheffield Hallam en 2016.

Lorsqu’elle n’écrit pas, elle aime le cinéma international, le badminton et l’haltérophilie. Elle vit avec son mari à Sheffield.

Notre avis :

Gros coup de cœur pour ce livre de Tünde Farrand, le récit se déroule en 2050 dans un futur proche, l’intrigue est glaçante et plausible.

Le monde parfait n’existe pas et la manipulation des masses nous connaissons, mais ce texte nous transporte dans une réalité où “Homo homini lupus” bonne vielle locution latine prend tout son sens.

L’histoire est racontée du point de vue d’Alice, une institutrice mariée à un architecte, Philip. Le lendemain de Noël, il est porté disparu, présumé mort dans une explosion dans un complexe commercial. Affolée par sa perte, Alice a du mal à faire face, surtout quand elle se rend compte que leurs économies sont presque épuisées. 

Les chapitres se déplacent dans le temps pour offrir des aperçus de l’enfance d’Alice et de la rencontre avec Philip.

Alice va s’apercevoir que le Pays des Merveilles auquel elle voulait croire est bien pire que tout ce qu’elle pouvait imaginer.

Une lecture captivante qui provoque une immersion totale.

Ce livre n’est pas seulement un thriller dystopique, c’est aussi un roman qui soulève des questions d’élitisme, de conditionnement social, d’âgisme et de diabolisation des faibles et des vulnérables de la société. 

Une inquiétante étude sur la nature humaine par une auteure que je suivrai.

Une lecture fortement recommandée.

❤️❤️❤️❤️❤️(❤️)

Editions Anne Carrière

Tünde Farrand
Extrait
Extrait
Extrait
Londres JO 2012
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *