La Bibliothécaire d’Auschwitz

Mot de l’éditeur :

À quatorze ans, Dita est une des nombreuses victimes du régime nazi. Avec ses parents, elle est arrachée au ghetto de Terezín, à Prague, pour être enfermée dans le camp d’Auschwitz. Là, elle tente malgré l’horreur de trouver un semblant de normalité. Quand Fredy Hirsch, un éducateur juif, lui propose de conserver les huit précieux volumes

Biographie de l’auteur :

Journaliste et romancier, Antonio G. Iturbe vit en Espagne. Pour écrire La bibliothécaire d’Auschwitz (Flammarion, 2020), bientôt adapté au cinéma, il s’est entretenu avec Dita Kraus, la véritable bibliothécaire d’Auschwitz.

Notre avis :

Une bibliothèque à Auschwitz, composée de quelques volumes conservés par une jeune fille de 14 ans. C’est ce que raconte le roman du journaliste Antonio Iturbe, La bibliothécaire d’Auschwitz est un livre basé sur une histoire qui s’est réellement passée. Dita Kraus, une juive née à Prague, s’est retrouvée à jouer le rôle de bibliothécaire après sa déportation à Auschwitz. En décembre 1943, les dirigeants des SS décident d’ouvrir une section spéciale à l’intérieur du camp où les conditions de vie sont apparemment meilleures, afin de prouver au monde et aux organisations humanitaires que les nouvelles d’Auschwitz ne sont pas vraies. De la tricherie, la tricherie est née. Un groupe de Juifs détenus dans cette section a transformé le bloc 31 en une école clandestine où les enfants étudiaient pendant que les parents travaillaient. Avec l’aide du juif allemand Fredy Hirsch, le bloc 31 a été équipé de quelques livres, réquisitionnés aux prisonniers puis achetés au marché noir à l’intérieur du camp. Dita a gardé les livres et les a distribués. Huit volumes, dont un atlas, une grammaire russe, un livre d’algèbre et quelques romans. Ce n’était pas grand-chose, mais c’étaient des livres, symbole d’une époque moins obscure où, écrit Iturbe, « les mots sonnaient plus fort que les mitrailleuses ». 

Un livre exceptionnel que je conseille !

❤️❤️❤️❤️❤️

Flammarion 

Antonio G. Iturbe
Extrait
Extrait
Dita Kraus
Auschwitz
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *