Du miel sous les galettes

Mot de l’éditeur :

Roukiata est née au Burkina-Faso. De sa plume, légère et nostalgique, elle raconte avec tendresse et humour ses années d’enfance, son pays, ses écrasantes sécheresses et ses pluies diluviennes, la chaleur de ses habitants, la corruption et la misère. Elle raconte sa famille, sa fratrie, ses parents, l’injustice qui les frappe avec l’arrestation de son père. Mais, surtout, elle raconte sa mère. Cette femme, grande et belle, un « roc » restée seule pour élever ses sept enfants, bataillant pour joindre les deux bouts, en vendant sur le pas de sa porte ses délicieuses galettes.

Biographie de l’auteur :

Roukiata Ouedraogo est née en 1979 au Burkina-Faso. Elle grandit à Fada N’Gourma, puis dans les faubourgs de Ouagadougou. En 2000, elle décide de rejoindre son frère en France. Elle enchaîne les petits boulots pour financer ses études au Cours Florent. Depuis, Roukiata enchaîne spectacles et one-woman-shows. Elle intervient sur France Inter, dans l’émission Par Jupiter ! où elle régale les auditeurs de ses chroniques humoristiques.

Notre avis :

Ce roman fut un vrai régal. Un coup de cœur. Un récit prenant qui vous transporte au Burkina-Faso terre natale de Roukiata Ouedraogo qui se confronte pour la première fois à l’écriture d’un roman et c’est franchement réussi, ses pièces de théâtre et ses sketchs ou chroniques laissaient présager ce livre exquis.

Un récit puissant et vibrant, inspiré par l’histoire de sa famille, il ne s’agit pas toutefois d’une biographie, l’œuvre est frictionnelle.

La narratrice est le petit bébé, benjamine de la famille, qui décrit les situations et les états d’âme de ses parents et de ses frères et sœurs.

L’autrice raconte l’histoire de sa mère héroïne dans un monde où l’arrestation  injuste de son mari laisse toute la famille sans resources.

Vendre des galettes suffit à peine à survivre mais, celle que l’on surnomme “La Baronne”, cherchera et trouvera les moyens pour tenir tête au destin et faire libérer le père de ses enfants.

La terre d’Afrique avec ses grands espaces et ses contradictions est aussi une protagoniste du récit et cette partie du roman me fait penser à « Un fou noir au pays des Blancs » de Pie Tshibanda dans ses descriptions des longs voyages en car ou en train au Congo. Du miel sous les galettes est un live délicat et poignant à la fois. 

À lire absolument.

❤️❤️❤️❤️❤️(❤️)

Slatkine & Cie

Roukiata Ouedraogo
Extrait
Extrait
Extrait
Galettes
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *