Chroniques de Prydain, Tome 3 : Le Château de Llyr

Mot de l’éditeur :

Depuis la destruction du Chaudron noir, Taram et Eilonwy coulent des jours paisibles dans la ferme de Dallben. Mais le vieil enchanteur décide d’envoyer la princesse parfaire son éducation de « gente dame » à la cour royale de l’île de Mona. Accompagné du loyal Gurgi, Taram escorte la jeune fille jusqu’à Mona, sur le vaisseau de Rhun, jeune prince héritier jovial mais terriblement maladroit. 

Alors qu’il commence à prendre conscience de ses sentiments pour la princesse et envie la noble lignée de Rhun, Taram retrouve à Mona son vieux compagnon, le roi et barde Fflewdur Fflam, ainsi que le prince Gwydion, présent incognito au château. Ce dernier lui apprend que la princesse est sous la menace d’Achren, la sorcière maléfique qui l’a retenue prisonnière toute son enfance et convoite toujours ses pouvoirs d’ultime enchanteresse de Llyr. 

Biographie de l’auteur :

Né le 30 janvier 1924 en Pennsylvanie, Lloyd Alexander est l’un de ces auteurs américains aux vies multiples, l’incarnation de l’aventurier, qui dès l’âge de 15 ans, captivé par Dickens, la mythologie et les légendes arthuriennes, se rêvait déjà écrivain. Rarement vie aura été aussi comblée : employé de banque à Philadelphie, membre de l’armée américaine au Texas, puis au Maryland où il s’initie au parachutisme, combattant durant la Seconde Guerre mondiale au pays de Galles, où il découvre les châteaux et reconnaît « les visages de tous les récits de héros de [son] enfance », en Alsace-Lorraine et en Allemagne, espion en France, étudiant à la Sorbonne, traducteur, dessinateur de bandes dessinées, écrivain publicitaire, maquettiste, éditeur de magazines… Entre 1964 et 1968, il écrit sa célèbre pentalogie, Les Chroniques de Prydain, inspirée de sa rencontre avec le pays de Galles, qui lui vaut des prix importants. Il est l’auteur d’une quarantaine d’ouvrages pour la jeunesse. Alexander n’aura de cesse de développer, à travers ses mondes enchantés, les thèmes de l’injustice et de la liberté.

Notre avis :

La princesse Eilonwy est envoyée sur l’île de Mona pour apprendre à devenir une vraie dame. Quoi que cela puisse signifier…

Eilonwy part à contrecœur et, à son insu, le roi et la reine de Mona ont des plans pour qu’elle épouse leur fils, le prince Ruhn, tandis que la méchante enchanteresse Achren complote pour la capturer. 

Les livres de cette saga deviennent de plus en plus amusants à suivre.

Celui-ci était très drôle et captivant.

Taram continue toujours sa progression, fil conducteur aussi des deux volumes précédents.

Avec le départ d’Eilonwy et la nouvelle d’une potentielle fiançailles avec le prince Ruhn, Taram voit enfin Eilonwy sous un jour différent et admet lentement ses sentiments pour elle. Bien qu’Eilonwy ne soit pas présente dans la plupart des chapitres, ce livre nous plonge dans son histoire et son héritage et c’est formidable d’en savoir plus sur elle. 

La beauté de ce récit se trouve également dans le contraste montré entre deux types différents de héros: Taram, qui est impulsif mais talentueux en tant que leader, même lorsqu’il fait des erreurs, et le prince Rhun, qui est maladroit et l’antithèse même d’un prince. Vous pouvez être un héros à plus d’un titre, apprend Taram, et le lecteur l’apprendra avec lui. Le prince Rhun n’a peut-être pas de compétence au combat, et ce n’est pas le genre de chef qu’une armée suivrait sans broncher, mais il a un cœur d’or. 

Tout comme les volumes précédents, le roman est à la fois agréable et rapide à lire donc le tome 4, qui est déjà disponible, nous attend !

Que vous soyez un enfant ou un adulte, vous tomberez amoureux de la série.

❤️❤️❤️❤️❤️(❤️)

Editions Anne Carrière

Lloyd Alexander
La saga
La saga
Le château
Eilonwy
Le livre
tomes 3 et 4

Les Chroniques de Prydain Tome 2 -Le Chaudron Noir

Mot de l’éditeur :

Taram a repris sa vie monotone d’apprenti porcher à Caer Dallben, lorsque le prince Gwydion vient demander de l’aide au maître du jeune garçon : il veut lever une armée pour s’introduire dans la forteresse d’Arawn, le Seigneur de la Mort, afin de s’emparer du maléfique Chaudron Noir, duquel le roi maudit fait naître sa redoutable armée d’immortels. Mais lorsque les princes alliés atteignent Annuvin, ils constatent que le Chaudron a disparu et tombent dans une embuscade qui coûtera la vie à l’un des valeureux guerriers. Guidés par un précieux talisman, Taram et ses amis vont trouver les trois sorcières Orddu, Orwen et Orgoch, à qui appartenait jadis le Chaudron. À l’issue de cette rencontre, les compagnons devront déjouer les plans d’un traître et la folie d’un ancien allié prêt à tout pour accaparer le pouvoir du Chaudron. Aidé de ses fidèles compagnons, Taram devra bien choisir ses alliés dans cette bataille meurtrière et peser le poids du sacrifice. 

Biographie de l’auteur :

Né le 30 janvier 1924 en Pennsylvanie, Lloyd Alexander est l’un de ces auteurs américains aux vies multiples, l’incarnation de l’aventurier, qui dès l’âge de 15 ans, captivé par Dickens, la mythologie et les légendes arthuriennes, se rêvait déjà écrivain. Rarement vie aura été aussi comblée : employé de banque à Philadelphie, membre de l’armée américaine au Texas, puis au Maryland où il s’initie au parachutisme, combattant durant la Seconde Guerre mondiale au pays de Galles, où il découvre les châteaux et reconnaît « les visages de tous les récits de héros de [son] enfance », en Alsace-Lorraine et en Allemagne, espion en France, étudiant à la Sorbonne, traducteur, dessinateur de bandes dessinées, écrivain publicitaire, maquettiste, éditeur de magazines… Entre 1964 et 1968, il écrit sa célèbre pentalogie, Les Chroniques de Prydain, inspirée de sa rencontre avec le pays de Galles, qui lui vaut des prix importants. Il est l’auteur d’une quarantaine d’ouvrages pour la jeunesse. Alexander n’aura de cesse de développer, à travers ses mondes enchantés, les thèmes de l’injustice et de la liberté.

Notre avis :

Les Chroniques de Prydain sont un classique de la littérature d’heroic fantasy anglo-saxonne, et méritent vraiment le détour. 

Le monde imaginaire de Lloyd Alexander, inspiré par les légendes galloises, nourri aux sources de la mythologie et des romans arthuriens, se décline en cinq romans.

Les aventures de Taram, apprenti porcher mais pas que, se poursuivent donc dans cet épatant deuxième volet. La plus part des protagonistes rencontrés dans la première aventure sont de retour prêts à l’action, ils vont assumer une mission très difficile, particulièrement cruciale pour l’issue de la lutte contre le mal. La compagnie partira à la recherche du maléfique Chaudron Noir.

Dans le cadre de cette mission, les personages seront confrontés à de grands dangers mais aussi à eux-mêmes. Ils vont constater que le mal peut avoir beaucoup de formes.

L’auteur nous offre avec « Le Chaudron Noir », une autre aventure fascinante et nous fait partager des moments très émouvants, le récit est plus sombre et intense par rapport au précédent opus « Le livre des trois ».

J’ai vraiment aimé la façon dont Taram, le héros principal, grandi et évolue page après page, se glissant  dans son rôle de meneur, comme en témoignent les décisions périlleuses, à fort impact qu’il doit prendre. Tous les gentils ne se révèlent pas aussi bons et les concepts d’honneur et de sacrifice sont primordiaux. Les scènes avec les trois sorcières sont particulièrement amusantes à lire car elles mêlent humour et danger. 

Mon coup de cœur personnel va aux personnages des nains, râleurs et têtes de mule à souhait.

Avec le titre français de Taram et le Chaudron Magique le 25ème Classique Disney est une adaptation de ce roman.

En conclusion ce livre est une continuation idéale de la série, très difficile de le poser avant la dernière page.

Je recommande fortement cet ouvrage aux lecteurs qui aiment la fantaisie et l’aventure. Alexander excelle dans la création de personnages féminins forts, donc cela devrait plaire aux garçons et aux filles.

Les Editions Anne Carrière vont publier  dans les mois à venir la suite de la saga qui sera disponible, pour la première fois dans son intégralité en français.

J’attends la suite avec impatience.

Notre chronique pour le tome 1 :

❤️❤️❤️❤️❤️(❤️)

Editions Anne Carrière

Lloyd Alexander

Extrait
Extrait
Taram
Funko
Peluche Disney Hen Wren
Le tome 1

Watership Down

Mot de l’éditeur :

C’est parfois dans les collines verdoyantes et idylliques que se terrent les plus terrifiantes menaces. C’est là aussi que va se dérouler cette vibrante épopée de courage, de loyauté et de survie. Menés par le valeureux Hazel, une poignée de braves choisit de fuir l’inéluctable destruction de leur foyer. Prémonitions, ruses, légendes vont aider ces héros face à mille ennemis et les guider jusqu’à leur terre promise, Watership Down. Mais l’aventure s’arrêtera-t-elle là ? 

Aimé par des millions de lecteurs, l’envoûtant roman de Richard Adams fait partie de ces odyssées sombres néanmoins parcourues d’espoir et de poésie. Vous sentirez le sang versé. Vous tremblerez face aux dangers. Vous craindrez la mort. Et plus que tout, vous ressentirez l’irrépressible désir de savoir ce qui va se passer.

Revue de presse :

«Quel chef-d’oeuvre ! Quelle cavalcade de péripéties ! Quelle épopée ! Rien de plus enlevé et moderne que ce conte-fleuve où il est question de dictature et de rébellion, de migration et de survie.» — Le Monde 

«Derrière la métaphore lapine, Adams dépeint l exode, l errance et la survie du peuple juif. Watership Down doit être lu à tout âge.» — L’Obs 

«A la fois épopée, roman d’initiation et conte de sagesse, il se lit, en ces temps de migrations, comme un texte très contemporain – et c’est un régal.» — La Quinzaine Littéraire 

«Un roman génial.» — L’Express 

«Sous les dehors d’une narration faussement classique, une vie nue bataille et résiste convulsivement.» — Le Magazine Littéraire 

«C’est beau, légendaire, cruel, actuel.» — Elle 

«Un roman haletant peuplé de héros inattendus, charismatiques et profonds.» — Sud-Ouest 

«Watership Down happe le lecteur dans un récit aussi ambitieux qu’impeccablement mené.» — Le Vif 

«L’un des plus grands classiques et best-sellers de tous les temps.» — BBC 

«Watership Down est tout ce que vous voulez et plus encore, un chef d’oeuvre enfin sorti du terrier de l’oubli.» —-Marianne

Biographie de l’auteur :

Richard Adams a vingt ans lorsqu’il est mobilisé pour la Seconde guerre Mondiale. Diplômé d’Oxford à son retour, il sera le bras droit du ministre de l’Agriculture jusqu’au spectaculaire succès de son premier roman, Watership Down, vendu à plus de 50 millions d’exemplaires. Désormais auteur d’une quinzaine d’ouvrages, admirateur de Kipling et Shakespeare, son style soigné, ses images poétiques et son talent pour le suspense font de lui l’un des écrivains britanniques les plus lus au monde.

Notre avis :

Watership Down est un roman fantastique, écrit en 1972, qui tire son origine des histoires racontées par Richard Adams à ses filles lors de longs trajets en voiture. 

Le language utilisé dans ce récit est recherché et adapté aussi à un public adulte.

Basé sur des lapins anthropomorphisés, qui évoluent dans une société élaborée. Un groupe de lapins quitte le labyrinthe quand l’un d’entre eux, Fiver, qui a une seconde vue, a des visions d’un désastre à venir. Ils ont diverses aventures tout au long de leur parcours vers une nouvelle terre promise.

Un classique dans les pays anglo-saxons peu connu en France.

Lire Watership Down est un plaisir, nous nous laissons emporter par chaque tournure de l’intrigue pour suivre une grande aventure (avec un peu de botanique, faune et géographe britanniques).

La création d’une culture, d’une langue et d’une véritable mythologie pour les lapins et autres créatures rivalise avec les chefs-d’œuvre de Tolkien. Hazel et ses amis sont tout autant courageux qu’Achille ou Énée. Peu importe la longueur de leurs oreilles.

Étonnant, et magnifique. Un vrai chef-d’oeuvre. Une histoire sublime.

Il y a comme un écho qui fait penser à notre actualité. On voyage de garenne en garenne,  à la recherche de la stabilité jusqu’à ce que chacun trouve sa place et apporte sa pierre à l’édifice commun.

Le livre a été récemment adapté en série animée par Netflix.

À lire absolument !

❤️❤️❤️❤️❤️

MONSIEUR TOUSSAINT LOUVERTURE EDITIONS

Le livre
Richard Adams
Extrait
Extrait
Les lapins
L’adaptation
L’adaptation

Violette Hurlevent et le jardin sauvage

Date de publication 15/05/2019

Mot de l’éditeur :

Nul ne sait quand le Jardin Sauvage est né. Violette Hurlevent y pénètre le jour où elle doit fuir de la maison de sa mère. Loin des soucis de son existence, elle découvre alors un univers immense, caché aux autres humains et peuplé d’êtres aux coutumes étranges. Ici, les loups parlent, les pierres s’animent ; même le temps s’écoule selon de nouvelles lois. Mais la beauté du Jardin Sauvage cache de nombreux périls. Avec son chien Pavel, aussi courageux que gourmand, Violette va affronter une menace encore plus terrible que les problèmes qu’elle voulait fuir. Pour faire face à ce défi, elle devra choisir ses alliés et retrouver les reliques, des objets aux pouvoirs mystérieux qui détiennent la clé de son destin.

Biographie de l’auteur :

Après des études de commerce et de communication, Paul Martin a travaillé comme rédacteur à Astrapipendant plus de vingt ans. Il vit aujourd’hui à Lille. Il continue à collaborer avec Bayard Presse, notamment comme scénariste de BD, concepteur de jeux et d’énigmes. Il a écrit de très nombreuses histoires pour J’aime Lireet publié plus de 70 albums et romans.

Biographie de l’illustrateur :

Né en 1987 à Calais, Jean-Baptiste Bourgois est auteur et dessinateur. Diplômé des Beaux-Arts de Cambrai, où il est élève de Gilles Bachelet, il démarre une carrière d’illustrateur en 2013 avec Le chien à plumes, paru chez Hélium, et Fatale Spiralepuis Popopipo, chez Sarbacane. Il vit et travaille à Lille avec son cacatoès Georgie.

Notre avis :

Un roman junior d’une rare beauté, les illustrations de Jean-Baptiste Bourgois sont douces et poétiques j’aurais envie de toutes vous les montrer mais il faut les découvrir en lisant ce récit.

Le rythme très vif ne fera pas poser le livre avant de l’avoir terminé.

Violette fait face aux épreuves qui se présentent au sein du Jardin Sauvage dans celle qui était la maison de son grand-père et qui est aujourd’hui l’abri nécessaire pour sa mère, son petit frère et pour elle.

Mais notre héroïne est également confrontée à sa situation familiale difficile, à un père violent et manipulateur.

Violette avancera et réussira mieux qu’elle ne l’imagine à devenir plus forte. 

Paul Martin crée un univers enchanté féerique et tendre, ses descriptions du monde des pierres ou des fourmis sont intelligentes et profondes.

Un livre à lire !

❤️❤️❤️❤️❤️

Sabacane 

L’auteur
L’illustrateur
Extrait
Extrait
Extrait
Extrait
Extrait
Pierre volcanique qui fait penser à un troll
Extrait
Fourmis 🐜
Extrait

L’estrange malaventure de Mirella

Mot de l’éditeur :

Moyen Age. Les rats ont envahi la paisible bourgade d’Hamelin. Vous croyez connaître cette histoire par coeur ? Vous savez qu’un joueur de flûte va arriver, noyer les rats en musique, puis les enfants d’Hamelin ? Oubliez ces sornettes : la véritable histoire est bien pire, et c’est grâce à Mirella, une jeune fille de 15 ans, qu’on l’a enfin compris. Jusqu’ici, elle passait inaperçue en ville qui s’intéresserait à une porteuse d’eau, à une crève-la-faim, une enfant trouvée ? Seulement voilà, Mirella a un don ignoré de tous : elle voit ce que personne d’autre ne voit. Par exemple, elle a bien repéré ce beau jeune homme en noir, qui murmure à l’oreille de ceux qui vont mourir de la peste… Et ça lui donne une sacrée longueur d’avance. Y compris sur le plus célèbre dératiseur de tous les temps.

Biographie de l’auteur :

Flore Vesco est née à Paris en 1981. Plutôt que de tout miser sur son physique, elle a fait des études bien longues, de lettres et de cinéma. 

Elle a été professeur et a vécu à l’étranger, et sait dire « Vous habitez chez vos parents ? » en slovaque, en maltais et en roumain. 

Aujourd’hui, Flore Vesco vit en région parisienne. Elle aime les anagrammes, les rébus, les listes, et tout ce qui a des bulles (le champagne, le bain moussant, la bande dessinée…). 

Notre avis :

« Le joueur de flûte de Hamelin » a été inspiré par une légende née en 1284 en Allemagne dans la petite ville de Hamelin. Cette ville fut infestée de rats au grand désarrois de ses habitants. La légende retranscrit la peur des habitants de la ville pendant des siècles ! 

Le conte « Le joueur de flûte de Hamelin » a été publié dans Légendes allemandes en 1816 par les Frères Grimm. Et dans « Les Reïtres des Chroniques du règne de Clarles IX » de Prosper Mérimée. 

Mais comme dirait Roald Dahl, qui s’est aussi attaqué à la réécriture de quelques fables célèbres, « Un conte peut en cacher un autre ».

« L’estrange malaventure de Mirella » est un roman jeunesse qui peut se lire à tout âge, écrit de manière très drôle, vive et attachante il nous livre un récit fort différent du texte allemand.

Vous y découvrirez Mirella jeune fille de 15 ans perspicace, intelligente et altruiste. Pas d’ennuie, pas de répit, l’histoire (cette version de l’histoire) est prenante et la lutte contre le rongeurs et certains humains que nous pourrions définir aussi, en élargissant l’usage du mot, comme étant des rats est le fil principal de la trame du périple de notre héroïne. Une balade au Moyen Age et la revanche d’une rousse !

Pour continuer à revisiter le conte du Joueur de flûte nous pouvons lire aussi l’excellent  « Le fabuleux Maurice et ses rongeurs savants » de Terry Pratchett. Où des rats savants associés avec le joueur de flûte… et menés par le chat Maurice sillonnent les petites villes.

Flore Vesco est une plaisante découverte et son œuvre mérite sa place dans vos futures lectures.

École des Loisirs 

❤️❤️❤️❤️❤️

Coup de cœur !
Flore Vesco
Extrait
Extrait
Extrait
Le fabuleux Maurice et ses rongeurs savants 
Extrait : Le fabuleux Maurice et ses rongeurs savants 
Extrait : Le fabuleux Maurice et ses rongeurs savants
Extrait : Le fabuleux Maurice et ses rongeurs savants 

Gauguin

Un grand Merci à Babelio et aux éditions Palette pour la découverte de ce livre et aussi de la collection Artmini dont il fait partie.
Parler d’art aux enfants est, à mon avis, essentiel et des supports adaptés peuvent faire toute la différence.
Gauguin est présenté par les éditions Palette comme adapté aux 5 ans et plus, je le trouve parfait pour une initiation à l’art et il peut être utilisé par les parents qui vont adorer la réaction des petits.
Ce livre retrace les moments clés de la vie de Gauguin, son enfance au Pérou, son travail dans la finance, les relations et les influences qui l’ont accompagné.
La tumultueuse existence du petit fils de Flora Tristan est décrite dans cet ouvrage de façon ludique et claire en suivant le fil des tableaux de Gauguin.
La qualité du papier permet d’avoir des images d’excellent niveau et d’apprécier les œuvres et la large gamme chromatique du peintre.
Je suis donc conquise par ce petit livre cartonné qui peut aussi servir de support avant ou après l’exposition en cours au Grand Palais à Paris.
Je compte bien découvrir les autres titres de la collection Artmini.

 

 

 

 

 

 

 

❤️❤️❤️❤️❤️

Éditions Palette