Le Roi des Villes – Jérémy Niels Circus – L’Hermattan

Spread the love

Un court roman, une novelle, intelligente, dure et qui décoiffe. Vertigineuse.

La première page m’a laissé amusée et encore neutre, mais après chaque mot, ligne et page a trouvé sa place en me déroulant le tapis rouge pour accéder à l’univers des RATS.

Ici ce n’est pas Angernon, ni Maus ou Ratatouille.

L’auteur livre un Témoignage poignant sur l’extermination, une extermination par l’homme dépassé par sa création.

Sans concession ce traitée sur le mode animalier parle des rats mais surtout de l’humanité où qu’elle soit.

Le ton biblique et les citations qui ponctuent les chapitres sont matière à une ultérieure réflexion (sur ce qui est visible et invisible) , présente dans tout le texte.

Le ton devient presque mystique.

Jérémy sait écrire et bien, sait troubler, perturber , bouleverser avec adresse et sens du dosage de l’extrême, effleuré sans jamais devenir dérangeant.

Faire echo au « Le Rat de ville et le Rat des champs » de La Fontaine est une intuition efficace.

Alors mot au Roi ou mort au Rat ?

L’auteur joue aussi avec ces deux formulations.

Cette fable est à lire d’une traite, le texte parfait pour réfléchir sur la véritable nature des nuisibles.

Ce délire sensé est censé vous plaire, moi je l’ai adoré !

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *