Au péril de la mer

Mot de l’éditeur :

Alors que cinq siècles les séparent, un peintre et une romancière vont se retrouver liés par le plaisir des mots et des livres, et surtout par un lieu : le Mont St Michel. Chacun leur tour, bercés par le rythme des marées, ils vont en arpenter tous les recoins et y trouver l’inspiration.

Aux belles heures de sa bibliothèque, le Mont-Saint-Michel était connu comme la Cité des livres. C’est là, entre les murs gris de l’abbaye, que, au XVe siècle, un peintre rencontra un amour incandescent qui le hanta à jamais et c’est là qu’il découvrit, envoûté par les enluminures, la beauté du métier de copiste. C’est également là, entre ciel et mer, que cinq cents ans plus tard une romancière viendra chercher l’inspiration. Est-il encore possible d’écrire quand on vient de donner la vie ?

Dans ce lieu si emblématique, leurs destins se croisent malgré les siècles qui les séparent.

À la fois roman et carnet d’écriture, Au péril de la mer est un fabuleux hommage aux livres et à ceux qui les font.

Biographie de l’auteur :

Dominique Fortier est née à Québec et vit aujourd’hui à Montréal. Après un doctorat en littérature française à l’université McGill, elle exerce notamment le métier de traductrice. Son premier roman, Du bon usage des étoiles (2008), a remporté le prix Gens de mer du festival Étonnants voyageurs de Saint-Malo. Elle a depuis publié Les Larmes de saint Laurent et, en compagnie de Nicolas Dickner, Révolutions. La Porte du ciel, son troisième roman, a été publié aux Escales en 2017.

Notre avis :

Le Mont St Michel est pour moi un lieu très important, je m’y sens bien et j’adore y aller.

J’ai été donc naturellement attirée par cet ouvrage et j’en suis bien contente.

Un hommage à l’histoire du Mont et aux livres.

Ce troisième roman de Dominique Fortier alterne l’histoire d’Éloi, portraitiste ayant trouvé refuge dans dans l’Abbaye au quinzième siècle, suite à une peine d’amour et le carnet de voyage d’une écrivaine amoureuse du Mont, en manque d’inspiration et en quote de réponses sur sa vie de maman.

Abbaye puissante et lieu de pélerinage jadis renommé dans toute la Chrétienté, le Mont-Saint-Michel était la citadelle des livres. 

Les Moines enlumineurs dans le scriptorium montois sont parmi les plus productifs d’Europe. Les copistes transcrivent des milliers de pages dans le silence, la persévérance et la recherche de la perfection.

Ce récit est écrit avec finesse, l’auteure québécoise dévoile aux lecteurs son affection pour le Mont et pour l’importance de la transmission, thématique constante dans les deux époques.

Je vous recommande cette lecture.

❤️❤️❤️❤️❤️

Les escales éditions

Dominique Fortier
Extrait
Extrait
Extrait
Le Mont
La numérisation des manuscrits du Mont-Saint-Michel reconstitue une bibliothèque disparue
A gauche, saint Michel apparaît en songe à Aubert, évêque d’Avranches. A droite, le Mont-Saint-Michel est en construction. Source : manuscrit du XVIe siècle.