Olympus Texas / Stacey Swann / Le Seuil 

Spread the love

Olympus Texas ou comment découvrir un nouveau Panthéon grec.

Une saga familiale vraiment mythique.

La présentation et la couverture d’Olympus, Texas ont immédiatement attiré mon attention, mais je ne m’attendais à une histoire de famille plus typique, rien de bouleversant. Je pensais que j’allais vivre une histoire intéressante qui, je l’espérais, serait captivante mais que j’oublierais probablement peu de temps après. Je me suis incroyablement trompée. j’ai trouvé ce livre encore terriblement percutant. Non seulement l’histoire était excellente et les personnages impeccablement conçus, mais ce livre était une masterclass sur la psychologie des êtres fictifs qui existent depuis des millénaires sans être  exposés et expliqués de manière si simple.

Ce livre a réussi à ressembler à la fois à un drame grec et à une image vivante du sud des États-Unis. C’est aussi une réponse féministe incroyablement furieuse à tout ce qui ne va pas dans le monde de la mythologie grecque. Et, comme le dit le récit lui-même, cette famille est une collection ambulante de péchés capitaux ; et pourtant, malgré tous leurs défauts et toutes les façons dont ils se blessent si profondément, il y a là un véritable amour.

Chaque moment dramatique de cette histoire, qu’il se déroule dans le présent ou dans le passé, est le produit de la convoitise, de la jalousie ou de l’orgueil de l’homme. Non pas que les femmes ne soient pas coupables, mais Swann a fait un excellent travail en revenant aux sources mythologiques à cet égard. J’ai tout aimé d’Olympus, au Texas. Le décor était crédible, le développement des personnages était absolument époustouflant et les connaissances psychologiques sur ces personnalités intemporelles éclaireront ma vision d’elles pour toujours. Quiconque partage ma fascination pour la mythologie grecque ne devrait absolument pas laisser de côté Olympus, Texas. Mme Swann a passé douze ans à écrire ce livre. 

Un chef d’œuvre.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *