Le Trille du diable / Daniel Moyano / La dernière Goutte

Spread the love

Excellent roman. Le style de narration est très prenant, presque cinématographique,  je l’ai terminé en une journée. Je ne pouvais pas m’arrêter de lire et même si les sujets ne sont  pas vraiment joyeux, la façon de racconter, de décrire, a un ton d’humour très intéressant qui m’a fait sourire plusieurs fois. Nous lisons un texte, où des événements horribles sont racontés sous des perspectives inattendues. Ce livre a un niveau symbolique important qui le rend particulier.

La musique entre dans, et est, l’histoire.

Quelle prose singulière celle de Moyano et quelle qualité. 

Je ne comprends pas pourquoi on n’y accorde pas plus d’attention dans le cadre de la littérature argentine. 

Daniel Moyano (Buenos Aires, 1930 – Espagne, 1992) était un écrivain argentin. Il est né dans la ville de Buenos Aires en 1930, mais a passé son enfance à Cordoue et s’est ensuite installé dans la province de La Rioja où il a travaillé comme professeur de musique et a été membre du Quatuor à cordes de la Direction de la Culture. de cette province. 

Durant la dernière dictature militaire argentine, il fut emprisonné à La Rioja en 1976. Une fois libéré, il s’exila en Espagne, où il vécut jusqu’à sa mort le 1er juillet 1992. Là, il fut ouvrier dans une usine et, plus tard, critique littéraire pour le journal El Mundo.

Connaissez-vous cet auteur ? 

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *